Direction Miami pour la Formule 1 !

Après avoir accueilli la Formule E, la Floride débarque dans la catégorie reine du sport automobile, et ce dès 2022. La course se déroulera sur un nouveau circuit dans le complexe du Hard Rock Stadium à Miami Gardens, maison des Dolphins.

Après des années de tentatives ratées, puis désespérées, le Grand Prix de Miami est (enfin) devenu réalité en ce 18 avril. C’est le « CEO » de la F1, l’ancien directeur de la Scuderia Ferrari, Stefano Domenicali, qui a annoncé le paraphage de ce deal, qui perdurera jusqu’en 2032.

« Nous sommes heureux d’annoncer que la Formule 1 courra à Miami à partir de 2022. Les États-Unis sont un marché en croissance pour nous, et nous sommes encouragés par la portée que nous avons là-bas et qui sera soutenue par cette deuxième épreuve. Nous travaillerons étroitement avec l’équipe du Hard Rock Stadium et la FIA pour faire en sorte que le circuit offre une course sensationnelle tout en ayant des retombées positives pour la population locale. »

Stefano Domenicali

La F1 a simulé 36 tracés différents avant d’aboutir au tracé actuel, alors que Stephen Ross, le président des Dolphins de Miami, cherchait à organiser un GP autour de son antre depuis plus de 3 ans. Ross a fait de son stade un lieu multisports. Le stade des Dolphins, de l’université de Miami et de l’Orange Bowl a été le théâtre de plusieurs Super Bowls et de matchs de championnat national de football universitaire. Il accueille également des matchs MLS et, en 2019, le tournoi de tennis Miami Open.

Le président du Hard Rock Stadium, Tom Garfinkel, a ajouté : « Nous avons travaillé avec des concepteurs spécialisés pour créer un circuit de course dont nous, la Formule 1 et la FIA pensons qu’il offrira de superbes courses. »

Ce circuit urbain long de 5.41 kilomètres, tournant dans le sens horaire sur 19 virages, est basé autour de l’iconique HardRockStadium. Ce stade accueille habituellement les Dolphins, la franchise NFL (football américain) de la ville floridienne. Les dirigeants des Dolphins sont, étonnamment, aussi les promoteurs du futur Grand Prix de F1. Le circuit devrait comporter trois différentes zones de DRS, la vitesse maximale pourrait elle atteindre les 320km/h.

M. Garfinkel espère que Lewis Hamilton, sept fois champion de F1, sera présent pour profiter de l’expérience et attirer la lumière sur l’évènement. Son contrat avec Mercedes expire à la fin de cette année et il n’est pas encore certain qu’il rempile en F1 : « Lewis Hamilton est l’un des plus grands pilotes de course de tous les temps, et nous serions ravis de le voir courir à Miami« , a t-il déclaré.

L’arrivée de ce second GP américain sera suivi d’un large déblocage de structures financières (5 millions de dollars étalés sur les 10 prochaines années)afin de soutenir l’économie locale ainsi que l’éducation dans la région de Miami. On le sait, ce projet de course automobile fait débat, voire oppose les habitants depuis des années. Un collectif monté contre ce projet continue d’ailleurs de mettre la pression sur les instances malgré l’annonce du GP.

Miami sera le 11ème circuit aux États-Unis à accueillir une course de Formule 1 depuis le début du championnat en 1950. La Floride n’avait plus assisté à un Grand Prix sur son sol depuis 1959. Pour rappel, il y a eu des grands prix à Indianapolis, Sebring, Riverside, Watkins Glen, Long Beach, Las Vegas, Detroit, Dallas et Phoenix, et plus récemment à Austin Austin.

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s